• Amitiés mortelles de Ben Elton

    Titre: Amitiés mortelles

    Auteur: Ben Elton

    Editions: Le livre de Poche

    Nombre de pages: 444

    ISBN: 978-2-2531-2501-6

    Amitiés mortelles de Ben Elton

    Depuis quelque temps, une série de meurtres à caractère rituel terrorise les Londoniens. Le point commun des victimes : une fâcheuse tendance à persécuter leur entourage. Pour l'inspecteur Edward Newson, cette enquête revêt une importance particulière. Petit, rouquin, il est le plus jeune du service et se trouve régulièrement en butte aux moqueries et aux quolibets. Tandis que la liste des meurtres s'allonge, le tueur se rapproche étrangement des anciens copains de classe de Newson. Ce dernier plonge alors dans ses propres souvenirs - ceux de la promo 86 de l'école de Shalford. Peu à peu Newson exhume les secrets de ses anciens camarades... Les haines, les maltraitances et les souffrances dissimulées. Des collèges anglais aux mœurs impitoyables aux rues de Londres où rôde la mort, un roman noir brillant, doublé d'une critique corrosive et cinglante de la société britannique…

    Toujours sur ma lancée de lire des trillers, j'avais celui-ci dans ma pile à lire depuis quelques temps et je n'avais jamais lu de romans de cet auteur, alors c'était l'occasion de me plonger dedans.

    J'avoue que vous donner mon avis concernant ce livre est assez difficile car je suis incapable de dire si j'ai aimé ou pas. J'ai apprécié certaines et en ai détesté d'autres, alors disons que c'est une lecture en demi-teinte. 

    Tout d'abord, commençons par ce qui m'a plu. L'histoire en elle-même est très intéressante. On suit Newson et Natasha dans leur enquête concernant le meurtre d'un homme détesté dans son quartier mais aussi tout au long de sa vie. En effet, il était une personne cruelle qui a martyrisé ses camarades de classe lorsqu'il était adolescent et qui a continué en tant qu'adulte a violenter son entourage. Il a été tuer d'une façon très cruelle et les enquêteurs vont vite faire le lien avec d'autres meurtres non-élucidés. En parallèle, nous suivons la vie de Newson puisqu'il reprend contact avec des anciens camarades de classe via un site internet. Les alternances entre l'enquête et la vie de Newson ont permis de donner un rythme intéressant au roman. On ne s'ennuie jamais et la lecture est devenue plutôt addictive. Le style de l'auteur est intéressant même s'il ne sort pas vraiment de l'ordinaire.

    Par ailleurs, même si j'ai aimé le style de Ben Elton, il n'en reste pas moins que j'ai trouvé qu'il y avait des incohérences dans le récit. Par exemple, les enquêteurs trouvent des indices et au lieu d'aller rapidement chercher confirmation, ils attendent patiemment le lendemain. De plus, certaines personnes concernées par les meurtres ne sont pas nécessairement interrogées. Je trouve cela dommage car, finalement, on peut deviner rapidement où l'auteur veut nous mener. J'ai trouvé le coupable beaucoup trop rapidement à cause d'indices gros comme une maison.

    Ensuite, les comportements des personnages n'étaient pas vraiment réalistes. J'étais contente des choix faits par l'auteur concernant Newson. En effet, on n'est pas dans le cliché de l'enquêteur sûr de lui et je le trouvais de prime abord attachant. Mais ensuite, on se rend compte que ce personnage à un côté misogyne et superficiel. Il dit qu'il est amoureux de sa coéquipière mais ne fait que lorgner sur sa poitrine ou ses jambes. Au début, cela pouvait être drôle mais au final, dès que Natacha apparaissait dans le récit, nous avions le droit à ce genre de réflexion. C'était très agaçant.  

    Pour continuer sur ce personnage, on nous le présente comme un enquêteur exceptionnel et au final, il passe à côté de beaucoup de choses évidentes. Je ne suis pas spécialiste du monde de la police mais je ne suis pas sure qu'un enquêteur puisque continuer à être en charge d'une enquête alors même qu'il est le dernier à avoir vu la personne tuée et qu'il a eu des relations sexuelles avec le principal suspect. Malheureusement, cela m'a sortie de l'histoire puisque je n'y croyais plus. C'est dommage, parce que l'enquête avait du potentiel. 

    Dernier point sur ce personnage et ensuite je le laisse tranquille. Un personnage lui révèle avoir été maltraité par des camarades et la réaction de Newson est hallucinante, surtout pour quelqu'un qui fait parti di système judiciaire: il minimise l'événement et trouve des excuses à la coupable parce que, vous comprenez bien, elle est jolie et charismatique. J'étais outrée lors de ma lecture...

    Enfin, je ne m'attendais surtout pas à lire une scène d'urophilie. Elle est arrivée trop vite, sans crier gare, et, à mon sens, elle n'est pas bien traitée dans la suite de l'histoire. 

    Même si beaucoup de points négatifs sont apparus lors de ma lecture, l'histoire est somme toute intéressante, ce qui rattrape un peu mais pas complètement. Je ne saurais vous la conseiller si ce n'est pour vous en faire un avis, que je serais d'ailleurs curieuse d'avoir.

     

    XOXO

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :