• Animale, La malédiction de Boucle d'Or de Victor Dixen

    Titre : Animale, La malédiction de Boucle d'Or de Victor Dixen

    Auteur : Victor Dixen

    Éditions : Gallimard jeunesse

    Nombre de pages : 437

    ISBN : 978-2-0706-4978-5

     

    1832. Blonde, dix-sept ans, est cloîtrée depuis toujours dans un couvent perdu au milieu des bois. Pourquoi les sœurs l'obligent-elles à couvrir ses cheveux d'or et à cacher sa beauté troublante derrière des lunettes sombres? Qui sont ses parents, et que leur est-il arrivé? Alors qu'elle s'enfuit pour remonter le fil du passé, Blonde se découvre un versant obscur, une part animale : il y a au cœur de son histoire un terrible secret.

    Et si le conte le plus innocent dissimulait l'histoire d'amour la plus terrifiante?

     

    Comme vous l'aurez compris, il s'agit d'une récriture de conte, celui de Boucle d'Or. C'est un conte que j'aime beaucoup et j'étais curieuse de voir ce que pouvait donner un roman d'un auteur contemporain le reprenant.

     

    Le fait qu'il soit assez volumineux me faisait un peu peur mais finalement, la lecture a été assez fluide. J'ai été séduite par le style de Victor Dixen qui a sû s'imprégner des romans du XIXème siècle. Mais, même si le vocabulaire est assez compliqué et relatif à la période à laquelle se passe l'histoire (aux alentours de 1830), je n'ai eu aucun soucis de lecture. Tout est conhérent et ça coule de source.

     

    Ce roman est divisé en quatre parties et il y a quelque fois des changements de point de vue. Ces changements m'ont paru pertinants et ça donnait un bon rythme à l'histoire. On se retrouvait tantôt dans la tête de Blonde, tantôt dans celle de sa mère et la dernière partie est consacrée presque exclusivement à Gaspard, le fiancé de Blonde.

     

    En lisant ce livre, j'ai eu l'impression de lire plusieurs ouvrages ; un conte, une récriture de conte, une romance, un témoignage et une enquête policière. L'auteur est tout simplement un génie puisqu'il est arrivé à faire ce que peu peuvent : manier les styles de chaque genre tout en les combinant.

     

    En ce qui concerne le conte en lui-même, la mythologie est cohérente et maitrisée, on penserait presque que l'historie eut été réelle. Je n'aime pas trop les romans où on intègre des faits historiques, mais là ça ne m'a pas dérangée. Au contraire, ça encrait davantage l'histoire dans le réel.

     

    J'ai aussi beaucoup aimé les personnages et leur évolution. Blonde, qui est au départ très introvertie et plutôt effacée, devient sûre d'elle et épanouie. Gaspard, lui, s'avère être une personne loyale et courageuse. J'ai aimé l'importance qu'il prenait au fil des pages. Quant aux sœurs, elles ont sû me surprendre par leur dualité. On les pense dures et sans cœur alors qu'elles sont maternelles et aimantes.

     

    Cette lecture est un quasi coup de cœur car quelques longueurs me sont apparues vers la fin. J'ai trouvé certaines parties inutiles et j'aurais voulu que la fin arrive plus rapidement. En tout cas, c'est une récriture de conte que je conseille fortement puisqu'il y a un réel univers qui émane de ce livre. J'adore quand un livre n'est comparable à aucun autre, et ici, c'est le cas. Je lierai très sûrement d'autres livres de cet auteur.

     

    XOXO

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :