• Bad tome 1 de Jay Crownover

    Titre: Bad, tome 1; Amour interdit

    Auteure: Jay Crownover

    Editions: Harlequin

    Nombre de pages: 354

    ISBN: 978-2-2803-7706-5

    Bad tome 1 de Jay Crownover

    Il s'appelle Bax. Un nom qui fait trembler tout le quartier de The Point. Un nom synonyme de violence, un nom synonyme de sang. Et aujourd'hui, Bax a bien l'intention de le faire couler pour obtenir des réponses. Car il vient de sortir de prison après cinq années: 1826 jours passés derrière les barreaux, sans bière, sans fille, sans rien, pas même la garantie d'en ressortir vivant. Et pour commencer, il doit trouver Race, celui qu'il considérait comme son meilleur ami, pour lui poser quelques questions sur cette fameuse nuit où tout a basculé.

    Elle s'appelle Dovie. La survie dans The Point, ça la connaît. Elle a même établi quelques règles. Règle n°1: se la jouer discrète, par exemple en s'habillant comme un mec et en cachant sa crinière rousse. Règle n°2: éviter de sortir avec les types du coin. Règle n°3: ne jamais rien devoir à personne. Mais lorsque Race, son frère, disparaît mystérieusement, Dovie n'a plus le choix. Adieu les règles, bonjour le danger. Car son seul espoir de retrouver son frère tient en trois lettres: Bax.

     

    Jay Crownover est une auteure que j'ai découverte en lisant le premier tome de sa saga Marked Men, un roman que j'ai bien apprécié. J'avais le premier tome d'une autre de ses séries: Bad. On y retrouve une romance sur fond de règlement de compte (ou un règlement de compte sur fond de romance, c'est au choix) et c'est exactement ce dont j'avais envie.

    Tout d'abord, on sent que l'auteure connaît assez bien les milieux difficiles puisque l'histoire, même si elle est assez dure, a vraiment un fond réaliste. Alors, oui, le personnage masculin, Bax, à un très gros côté bad boy mais il est quand même attachant. Je suis en train de regarder la série Banshee, alors si vous connaissez, Bax m'a fait penser à Lucas Wood. Ils sont le genre de personnage qui paraît indestructible. Dovie, quant à elle, est le genre de fille que j'aime suivre tout au long d'une histoire car elle semble de prime abord fragile mais elle s'avère forte, elle a du caractère et elle est loin d'être stupide.

    Ensuite, je dois avouer que même si j'ai bien aimé la trame principale, il y a des explications que je n'ai pas comprises et pour lesquelles je ne voyais pas la logique. Peut-être que je n'étais pas suffisamment attentive, je ne sais pas. Mais, ça ne m'a pas empêchée d'aimer cette lecture. L'univers est très intéressant, avec une atmosphère que l'on pourrait retrouver dans une série telle que Sons of anarchie, une série chère à mon cœur.

    En résumé, si vous aimez les romances où les personnages évoluent dans des décors sombres et inquiétants, vous y trouverez votre compte. De plus, la plume de Jay Crownover est très addictive et l'auteure n'hésite pas à dépasser certaines convenances.

     

    XOXO

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :