• Ce que le jour doit à la nuit de Yasmina Khadra

    Titre : Ce que le jour doit à la nuit

    Auteur : Ce que le jour doit à la nuit de Yasmina Khadra

    Éditions : Pocket

    Nombre de pages : 441

    ISBN : 978-2-266-19241-5

     

     

    Algérie, dans les années 1930.

    Les champs de blés frissonnent. Dans trois jours, les moissons, le salut. Mais une triste nuit vient consumer l'espoir. Le feu. Les cendres. Pour la première fois, le jeune Younes voit pleurer son père. Et de pleurs, la vie de Younes ne manquera pas. Confié à un oncle pharmacien, dans un village de l'Oranais, le jeune garçon s'intègre à la communauté pied-noire. Noue des amitiés indissolubles, françaises, juives : "les doigts de la fourche ", comme on les appelle.Et le bonheur s'appelle Emilie, une "princesse" que les jeunes gens se disputent. Alors que l'Algérie coloniale vit ses derniers feux, dans un déchaînement de violences, de déchirures et de trahisons, les amitiés se disloquent, s'entrechoquent. Femme ou pays, l'homme ne peut jamais oublier un amour d'enfance...

     

     

    Je ne sais pas trop par quel bout vous parler de ce livre. Je vais essayer de faire simple et compréhensible.

    Une collègue de boulot m'a prêté ce livre en me disant qu'il fallait à tous prix que je lise un livre de Yasmina Khadra. Elle m'en a donné deux et m'a intimée de commencer par celui-ci.

    Comme j'ai décidé cette année de lire un maximum d'auteurs connus jusqu'alors inconnus pour moi, j'ai sauté sur l'occasion.

    Même si je lis régulièrement des romans contemporains, la part d'historique est somme toute nule. Je ne suis vraiment pas attirée par ce style de lecture. Ce livre m'a fait revoir mon jugement. Pourquoi passer à côté d'ouvrage comme celui-ci à cause de d'a priori mal venus ?

    L'auteur a sû combiner différentes atmosphères et j'ai eu l'impression de lire plusieurs livres ; un roman historique, une romance, un témoignage et tant de choses encore. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Même s'il y a une majorité de récits, les événements s'imbriquent d'une façon que le rythme reste soutenu. J'ai aimé découvrir le parcours de Younes tout au long de sa vie. Une vie emplie d'amour, de doute, de joie, de douleur aussi.

    Pour ce qui est de Yasmina Khadra, j'ai été subjuguée par sa plume. J'ai rarement lu un style aussi beau. Oui il y a des mots soutenus et des tournures de phrases complexes mais l'écriture est juste et cohérente, emprunte de nostalgie inhérente à l'histoire. L'auteur manie les mots d'une façon admirable. On ressent son amour des lettres.

    Je ne regrette pas ma lecture et vous la recommande si vous aimez les romans contemporains bien écrits, emprunts d'histoire(s) et bien construits. Celui-ci a frôlé le coup de cœur, car malgré tout, mon goût pour la romance n'a pas été assouvi.

     

    XOXO

     

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :