• Titre: Les étoiles de Noss Head, Origines; première partieLes étoiles de Noss Head tome 4 de Sophie Jomain

    Auteure: Sophie Jomain

    Editions: France Loisirs

    Nombre de pages: 474

    ISBN: 978-2-298-08418-4

    Les étoiles de Noss Head tome 4 de Sophie Jomain

     

    "Chaque fois que je croyais que notre vie était cousue de fil blanc, Leith et moi devions faire face à une nouvelle adversité, une nouvelle attaque. J'en venais à me demander si, un jour, nous goûterions à la paix à laquelle nous aspirions. Personne ne mesure l'immensité de sa chance quand il affirme que son existence est monotone. Personne. Aux innocents les mains pleines... C'est ce qu'on dit. Mais moi, je n'étais plus innocente du tout. Alors, que me réservait le destin, cette fois-ci? Que me volerait-il? J'en avais une vague idée. J'allais devoir me préparer au pire." 

     

    Cela fait un bon moment que je dois vous faire la chronique de ce quatrième tome de cette saga chère à mon cœur, Les étoiles de Noss Head. Je l'ai donc lu il y a quelques temps mais je ne déroge pas sur le fait que j'adore cette saga. Ce quatrième affirme encore un peu plus mon affection.

    On retrouve bien évidemment nos héros, Hanna, Leith et Darius. Sans vous en dévoiler trop, une grosse histoire se trame du côté des anges noirs. Leurs aventures deviennent beaucoup plus périlleuses et sombres. L'auteure, Sophie Jomain, n'y va pas de main morte lorsqu'il s'agit de maltraiter ses personnages. Et c'est pour le plus grand plaisir des lecteurs.

    Un autre personnage prend un peu plus de place. (Attention, petit spoile, alors si vous ne souhaitez vraiment rien savoir, arrêtez de lire ce paragraphe) Il s'agit de Grigore, le second de Darius. J'appréhendais un peu parce que je sentais venir le triangle amoureux et je n'aime PAS les triangles amoureux! D'autant plus que l'amour entre Hanna et Leith est, pour moi, sacré. Seulement, je tire mon chapeau à Sophie Jomain pour la maitrise de cette facette de la relation entre Hanne et Grigore, qui n'empiète pas vraiment sur celle avec Leith. J'ai aimé la complicité qu'il y a entre Hanna et Grigore, qui me fait penser nécessairement à celle entre Bella et Jacob dans Twilight.

    L'intrigue est bien ficelée et on sent vraiment toute la tension ressentie par les personnages. J'apprécie vraiment quand il y a une tournure plus abrupte, plus âpre dans une histoire. Je trouve que ça donne de la profondeur parce que les personnages ne cessent d'évoluer. On ne reste pas sur des acquis où le ressenti est toujours le même. On grandi avec les personnages et on découvre les péripéties avec eux avec autant d'intensité qu'eux. c'est en tout cas ce que je ressens.

    J'ai rencontré Sophie Jomain lors du salon du livre de Paris, Livre Paris de 2016 où elle m'avait dit que la saga était divisée en trois parties, le tome 1, les tomes 2 et 3, et les tomes 4 et 5. Je savais donc qu'il allait se passer quelque chose d'important à la fin du tome 4. Mais j'étais à mille lieux d'imaginer ça! Si vous commencez le tome 4, par dieu, achetez de suite le tome 5! Je n'aurais pas pu m'arrêter sur cette fin et attendre quelques jours. C'est impossible. Je devais savoir!

    Ce tome-ci confirme donc mon amour pour cette saga et je me suis littéralement jeté sur le dernier tome. Je reste sur mon avis concernant la saga Twilight. Même si c'est une saga que j'apprécie énormément, je préfère de loin Les étoiles de Noss Head.

     

    XOXO

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Titre: La fille du train

    Auteure: Paula Hawkins

    Editions: Pocket

    Nombre de pages: 453

    ISBN: 978-2-266-25448-9

    La fille du train de Paula Hawkins

    Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour: à 8h04 le matin, à 17h56 le soir. Et chaque jour elle observe, lors d'un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants: Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l'être par le passé, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne l'a quitte.

    Jusqu'à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. La jeune femme aurait-elle une liaison? Bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, Rachel décide d'en savoir plus. Quelques jours plus tard, elle découvre avec stupeur la photo d'un visage désormais familier à la Une des journaux: Jess a mystérieusement disparu...

     

    Paula Hawkins nous propose ici un thriller palpitant où la psychologie des personnages est partie intégrante de la réussite de l'œuvre.

    Le rythme de ce roman est assez particulier puisqu'il n'est pas découpé en chapitre mais en parties qui représentent des moments d'une journée. Cela nous plonge donc dans une ambiance singulière. La lecture n'en est que plus intéressante puisque ce découpage permet d'avoir une lecture fluide et rapide. Je n'aime vraiment pas lorsque les chapitres sont trop longs car je trouve que l'on perd le fil et l'on se sent un peu trop frustré quand on doit en commencer un autre.

    L'auteure nous propose un point de vue distribué entre trois personnages, les trois protagonistes féminines de ce roman, Rachel, personnage principal, Jess/Megan, la femme de cette fameuse maison et Anna, la nouvelle femme de l'ex-mari de Rachel. Ce sont alors trois femmes totalement différentes. Le point de vue de Rachel est à mon sens le plus intéressant parce qu'elle a une personnalité très écorchée; même après deux ans, elle ne fait toujours pas le deuil de sa relation avec Tom, son ex-mari. C'est alors une femme alcoolique, qui vit avec une colocataire qui l'a prise en pitié, et, comble de la malchance, si l'on peut dire, elle a perdu son emploi à cause de son addiction. Ce choix est très judicieux car il plonge le lecteur dans un sentiment d'incertitude. Peut-on faire confiance aux souvenirs de Rachel? Ou, tout simplement, peut-on avoir foi en son sens moral?

    Au fil de la lecture, on en apprend davantage sur la vraie vie de Megan et le parallèle que l'on peut faire avec la vie qu'a imaginé Rachel donne une dimension mystérieuse à la trame. Quant à Anna, je l'ai trouvée tout simplement déjantée.

    Pour ce qui est des personnages masculins, on retrouve Jason/Scott, le mari de Megan et Tom, l'ex-mari de Rachel. J'avoue que ce sont des personnages que j'ai eu du mal à cerner parce qu'ils ont tous les deux un bon côté mais aussi un côté sombre. D'autant plus que l'on a pas leur point de vue alors on ne sait pas vraiment ce qu'ils pensent. L'image que l'on en a nous est seulement donné grâce aux trois femmes, mais n'oubliez pas qu'elles sont diamétralement différentes alors elles n'ont pas la même vision des choses.

    C'est un bon thriller parce que l'on ne s'ennuie pas un instant. Différentes théories émergent tout au long de la lecture. Cependant, lorsque arrive le dénouement, le final n'est pas si folichon que ça. Mais il en vaut la peine ne serait-ce que pour son côté haletant et le lecteur est dans une vraie démarche de recherche. J'ai hâte de voir le film afin de vous faire un petit comparatif.  

     

    XOXO

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Titre: Orgueil et préjugés

    Auteure: Jane Austen

    Editions: Le livre de poche jeunesse (texte abrégé)

    Nombre de pages: 251

    ISBN: 978-2-01-322955-5

    Orgueil et préjugés de Jane Austen

    Madame Bennet a cinq filles et compte bien les marier toutes, ce qui n'est pas une tâche aisée dans l'Angleterre de XIXème siècle. Non que les demoiselles Bennet soient laides, mais elles n'ont pas de fortune. Et cinq maris riches, ce n'est pas si facile à trouver. Surtout quand les filles en question émettent des préjugés, éprouvent des sentiments, et n'agissent pas forcément dans le sens qui leur permettrait de trouver un bon parti.

     

    Je découvre enfin la plume de la très célèbre Jane Austen. Pour ce faire, je me suis attelée à une version abrégée afin de ne pas être écœurée si toutefois la lecture s'avérait difficile. Et je ne regrette pas mon  choix puisque c'est une lecture que j'ai vraiment aimé.

    On suit la vie des filles de la famille Bennet car leur mère veut à tout prix les marier. L'histoire en elle-même n'est pas vraiment folichonne mais les personnalités de chacune ainsi que l'étroitesse d'esprit de la mère fait de ce roman en ensemble plutôt addictif et intéressant. J'ai été agréablement surprise de l'aspect comique de certaines situations. La mère est assez bête et elle a un comportement proche de l'hystérie quand il s'agit de marier ses filles. Le tout sonne un peu comme une idée fixe et heureusement qu'il y a le père pour contrebalancer tout ça.

    En ce qui concerne les filles, on trouve d'un côté celles un peu cruches comme Lydia , Mary ou kitty et d'un autre, les sœurs un peu plus vives d'esprit telles Jane et Elizabeth, les deux ainées de la fratrie. Cette dernière est le personnage principal et c'est de son point de vue que l'on va suivre toutes les péripéties de cette fameuse famille. C'est un personnage intéressant parce qu'elle est pleine d'esprit et son esprit critique est acéré, à l'image de son père. Cependant, lorsqu'elle rencontre Monsieur Darcy, le riche ami de Monsieur Bingley, le nouveau voisin, son avis va se faire un peu hâtivement, sans compter que le comportement de celui-là, personnage très arrogant et sûr de lui.  

    Même si on en apprend davantage sur les relations amoureuses de chaque sœur, l'histoire d'amour entre Elizabeth et Monsieur Darcy prime dans sa complexité et son intérêt. Nous, lecteurs, nous sentons les fêlures de ce personnage masculin charismatique, et nous avons envie de savoir comment Elizabeth va faire pour voir ce que nous voyons. Et ce cheminement est tout simplement jouissif.

    Je comprends maintenant pourquoi Monsieur Darcy fait tant l'unanimité au sein de la gente féminine. C'est un personnage fort, qui a la conviction de ses idées, mais en même temps, sa sensibilité et son côté écorché vif font de lui quelqu'un de complexe et d'humain. Il ne pouvait que s'éprendre de la fille au plus fort caractère; le contraire aurait été du gâchis.

    Dans ce roman, on retrouve donc de l'humour, des situations cocasses, des personnalités franches et tranchées, des péripéties rocambolesques et une romance digne de ce nom. Ce n'est pas un coup de cœur mais il s'en rapproche très fortement. Dans quelques années, je lirai sans doute la version longue afin d'avoir tous les tenants et les aboutissants de cette histoire, d'autant plus que Jane Austen a une plume à tomber.

     

    XOXO

    Pin It

    votre commentaire
  • Titre: Nos âmes jumelles

    Auteure: Samantha Bailly

    Editions: France Loisirs

    Nombre de pages: 313

    ISBN: 978-2-298-11588-8

    Nos âmes jumelles de Samantha Bailly

    Sonia est la plume, Lou est le crayon.

    Ensemble, elles inventent, osent, racontent, décrivent...

    Y seraient-elles parvenues l'une sans l'autre?

    De virtuel sur un forum, leur duo peut-il leur faire vivre une amitié réelle?

     

    A travers ce premier roman je découvre enfin la plume de Samantha Bailly. Voilà quelques années que j'entends beaucoup de bien de cette auteure alors j'étais vraiment curieuse de me plonger dans un de ces romans. Celui qui me fait de l'œil depuis un moment est Ce qui nous lie mais le hasard a fait que j'ai acheté Nos âmes jumelles en premier.

    Il s'agit d'un roman Young adult où l'on suit deux adolescentes, Sonia et Lou, qui ne se connaissent pas encore mais qui vont devenir amies grâce à un site internet où chacun des participants, de par son talent, contribue à la vie du site. Sonia a pour passion l'écriture et Lou est une dessinatrice hors pair. De prime abord, les deux jeunes filles semblent diamétralement opposées puisque Sonia est plutôt sûre d'elle, elle plaît aux garçons et elle n'hésite pas à prendre la parole quand il le faut. Quant à Lou, elle est réservée, elle n'arrive pas à s'imposer et elle doute constamment de ses capacités.

    Samantha Bailly nous dresse donc la naissance d'une amitié sincère sur fond de problèmes familiaux et d'acceptation d'image de soi. La part créative prend aussi beaucoup de place et c'est ce qui m'a le plus plu dans ce roman. J'ai adoré les passages où chacune crée un personnage ou encore une histoire. Les deux filles sont complémentaires et c'est tout simplement jouissif d'intégrer ce milieu. Je pense qu'en tant que féru de lecture, on ne peut qu'aimer cet univers.

    Les personnages sont aussi attachants, notamment Lou que l'on sent à fleur de peau et qui va, par la force de son amitié avec Sonia, grandir et prendre de l'assurance. Son évolution est très intéressante et somme toute réaliste.

    Par contre, il m'a manqué quelque chose lors de cette lecture. Peut-être un peu plus de consistance ou de maturité de la part des personnages. Je ne sais pas trop. C'est un livre assez court qui se dévore en quelques heures et je n'ai pas été satisfaite. J'en voulais plus. Il s'agit d'un premier tome alors je me dis que le deuxième opus pourra me donner plus de matière. Je n'en reste pas moins contente de la plume de l'auteure que je lirais encore mais peut-être dans un autre registre.

    C'est donc un Young adult plaisant qui vous fera passer un bon moment, surtout si le milieu de l'écriture et de la création vous plaît.

     

    XOXO

    Pin It

    votre commentaire
  • Titre: Une îleUne île de Tracey Garvis Graves

    Auteure: Tracey Garvis Graves

    Editions: Milady

    Collection: Milady Grande Romance

    Nombre de pages: 350

    ISBN: 978-2-8112-0989-6 

    Une île de Tracey Garvis Graves

    Anna Emerson n'hésite pas un instant lorsque les Callahan lui proposent de se rendre aux Maldives pour donner des cours à leur fils T. J., en rémission d'un cancer. Mais rien ne se passe comme prévu: le jet privé à bord duquel ils ont embarqué se crashe au beau milieu de l'océan Indien. Les voici naufragés sur une île déserte où ils vont devoir appendre à survivre. Si l'adolescent rechute, rien ne pourra le sauver. Anna se sent malgré tout étrangement attirée par son compagnon d'infortune. Alors que chacun d'eux n'a plus que l'autre pour unique horizon, leur seule chance de s'en sortir est ce lien précieux qui ne cesse de grandir entre eux.

     

    Je vous parle enfin de mon coup de cœur du challenge du Week-end à 1000! Ce roman est une petite pépite et j'avoue que depuis, j'ai du mal à ne plus y penser.

    On retrouve Anna, une enseignante trentenaire dont la vie amoureuse n'est pas vraiment à son goût. En effet, son compagnon depuis huit ans n'est pas prêt à s'engager. Alors elle décide d'accepter un travail de trois mois afin de faire le point sur ce qu'elle veut, elle. Elle devra remettre à niveau T. J., un adolescent de seize ans en rémission. Les deux personnages prennent l'avion ensemble afin de rejoindre les parents de T. J., qui sont déjà sur place. Malheureusement, certains vols prennent du retard et Anna doit prendre de nouveaux billets d'avion mais ceux-ci ne sont pas enregistrés correctement alors ils ne peuvent pas embarquer. Elle décide alors de faire appel à une compagnie privée. Anna et T. J. embarquent dans un hydravion plus que désuet. Durant le trajet, le pilote fait un arrêt cardiaque et l'avion se crashe en plein océan.

    Nous avons les points de vue des deux personnages alternativement. J'ai trouvé cela intéressant parce qu'on a vraiment leur ressenti concernant cette aventure.

    Il y a deux parties dans ce roman. Dans la première, on découvre comment ils survivent sur cette île. Le début est vraiment très intéressant parce qu'ils n'ont rien et surtout pas d'eau. On est inquiet mais aussi curieux quant à la suite des événements. Comment vont ils gérer tout l'aspect vital de leur nouvelle situation et comment ils vont faire pour se sortir de là? On découvre aussi comment ils font connaissance puisqu'ils ne se connaissent pas. J'ai particulièrement apprécié le respect mutuel que l'on ressent entre Anna et T. J., et cela dès le début. Ils ne paniquent pas et font en sorte de réagir de façon rationnelle et réfléchie. Ils profitent des connaissances de chacun. 

    J'ai été surprise d'être aussi intéressée par ce qui leur arrive d'autant plus qu'il y a beaucoup de moments où ils s'ennuient. Ils essaient alors de trouver des occupations afin de ne pas devenir fous. L'auteure a une façon d'écrire qui fait que l'on s'imprègne vraiment de cette atmosphère un peu singulière où les personnages sont isolés. C'est comme si on l'était nous-mêmes avec eux. Le style est très simple mais je trouve qu'il est pertinent, au vu de l'histoire. J'ai  d'ailleurs beaucoup aimé les dialogues sans didascalie.

    En ce qui concerne la relation entre Anna et T. J., je tiens à souligner que je n'ai pas été dérangée par cela. Avant de lire ce livre, j'avais entendu beaucoup d'avis le concernant et ceux-ci étaient soit très positifs, soit vraiment mauvais. Pour ces derniers, la critique principale était que la relation amoureuse avait un côté incestueux. En effet, c'est une relation entre un adolescent et une femme trentenaire. Afin que l'on soit clair sur un point, lorsque Anna et T. J. arrivent sur l'île, le garçon a seize ans. Mais ils restent sur l'île quelques années. Avant de devenir amants, beaucoup de choses se passent et la relation commence par une forme d'amitié très belle. Ils comptent l'un sur l'autre, ils se font confiance et se respectent énormément. Je n'ai vraiment pas eu de malaise à la lecture du roman. Je trouve leur amour très beau dans la mesure où l'attirance physique n'est pas la seule attirance à entrer en jeu. On sent qu'il y a une réelle connexion entre eux.

    Ensuite, il y a une seconde partie, qui nous montre l'"après". Sans vous en dire trop, sachez qu'il y a un retournement de situation très bien trouvé par l'auteure et l'histoire prend une autre tournure. Je l'appréhendais un peu mais finalement, la suite n'aurait pas pu être autre. J'ai apprécié cette partie mais de façon différente.

    Je ne sais pas comment exprimer toutes les émotions que j'ai ressenti à la lecture de cette histoire. C'est un livre page-turner où l'on a envie de suivre les péripéties des personnages. On est complètement immergés dans leur monde. On se demande où l'auteure veut nous emmener. J'ai trouvé l'histoire plutôt plausible. Même s'il leurs arrive des choses quelquefois un peu faciles, ça ne m'a pas dérangée puisque l'attrait premier est avant tout de voir comment ils apprennent à se connaître alors qu'ils sont dans une situation critique. Mais aussi, comment une histoire d'amour née sans toutes les interférences de la société, où certains tabous persistent. On est dans la rencontre de deux âmes et ça s'arrête là. Et c'est ça qui est beau.

    Donc, un méga coup de cœur pour moi. C'est une très belle romance entre deux personnages, une romance assez originale qui mérite d'être reconnue.

    XOXO

     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique