• Juste avant le bonheur de Agnès Ledig

     

    Titre : Juste avant le bonheurJuste avant le bonheur de Agnès Ledig

    Auteure : Agnès Ledig

    Éditions : Pocket

    Nombre de pages : 326

    ISBN : 978-2-266-25062-7

     

     

     

     

    Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d'une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Emu par leur situation, un homme les invite dans sa maison de bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n'a pas l'habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend...

     

    Dans ce récit emprunt de réalisme, plusieurs destins vont se croisés. C'est la rencontre de différents mondes, qui vont apprendre à cohabiter et finalement à s'apprécier. C'est un roman sur l'amour au sens large du terme, sur le partage, la bonté, la reconstruction et la vie, tout simplement.

     

    On m'a vanté les mérites de ce livre, je n'y est que peu cru. Comment ce si petit livre peut contenir autant de belles choses ?

     

    Lorsque j'ai commencé ce roman, finalement, je n'en attendais pas grand chose. Je savais qu'il était émouvant mais, bornée comme je suis, je n'y croyais pas trop. Où en tout cas, pas à ce point. Je savais à peu près de quoi il parlait mais au cours de ma lecture, j'ai cru m'être trompé d'ouvrage. Mais finalement non...

     

    Les personnages sont vrais, écorchés, mais en même temps assez au clair avec ce qu'est la vie. Oui, ça n'est pas un long fleuve tranquille, mais on fait avec.

     

    J'ai adoré le personnage de Paul. Existe-t-il en ce bas monde quelqu'un d'aussi généreux ? J'aime à le croire. Il n'est pas l'homme généreux un peu brave, un peu simplet. Non, il est l'homme bon au sens premier du terme. Il est au clair avec la nature humaine et il suit son intuition en sachant très bien les risques qu'il peut prendre.

     

    Le personnage principal, Julie, est intéressant puisque c'est un personnage fragile mais fort à la fois auquel on peut s'identifier. Elle a un côté un peu madame tout le monde, un peu contemporain. Son jeune âge n'en fait pas une idiote sans réflexion.

     

    J'ai aussi aimé les parties de romance car Agnès Ledig n'est pas tombée dans la facilité. Et c'est ça la vie, finalement, ça n'est jamais aussi simple. Il n'y a aucun cliché dans ce livre.

     

    Son écriture est simple et pleine de bon sens. On y retrouve une certaine poésie aussi. L'utilisation de la troisième personne ajoute une atmosphère particulière au roman, comme si on était en surface et que l'on assistait aux scènes en les décrivant.

     

    Je suis toujours admirative des gens qui arrivent à voir le bon côté des choses sans pour autant être naïfs. Agnès Ledig y arrive totalement.

     

    Je n'en dirais pas plus car je pense que c'est un livre qu'il faut découvrir. Tout simplement, lisez-le et appréciez-le pour ce qu'il est, que vous soyez un homme ou une femme, que vous aillez quinze ou quatre-vingt-dix-neuf ans.

     

    XOXO

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :