• Le livre sans nom de Anonyme

    Titre : Le livre sans nom de Anonyme

    Auteur : Anonyme

    Éditions : Le livre de poche

    Nombre de pages : 509

    ISBN : 978-2-253-15835-6

     

    Santa Mondega, une ville d'Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets... Un serial killer assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom... La seule victime encore vivante du tueur se réveille, amnésique, après cinq ans de coma. Deux flic très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d'arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, quelques clins d'oeil à Seven et à The ring... et voilà le thriller de l'année !

     

    Ce résumé est assez explicite quant au fait que ce livre est complètement barré ! Je dirais que c'est un mélange de thriller, bitlit, fantastique, avec beaucoup d'humour noir et une pincée de choses bien gores. Expliqué comme ça, ce livre ne paie pas de mine mais l'écriture est tellement bien ficelée que le tout est tout simplement génial.

     

    J'ai lu ce livre en deux semaines, ce qui est assez long pour moi, mais ça n'est pas parce que je ne l'ai pas aimé... au contraire. J'avais envie d'une lecture qui change et je l'ai eue. L'univers particulier, très sombre, plutôt intemporel de ce livre m'a transportée. On suit plusieurs personnages tout au long de l'enquête, tous plus intéressants les uns que les autres. J'ai aimé le duo de flics un peu en marge, improbable que personne ne soupçonnait, mais aussi tous les caïds de Santa Mondega qui se succèdent. C'est à celui qui sera le plus barré ! Mais en même temps, je me suis quand même attaché à eux. Et je n'oublie pas, bien évidemment le Bourbon Kid, cet assassin qui tue lorsqu'il boit un verre de bourbon !

     

    Une des grandes forces de ce roman est l'humour. Attention, on ne rit pas à gorge déployée, mais j'ai trouvé qu'il y avait une finesse et une justesse qui donnent toute son atmosphère à l'histoire. On retrouve des situations cocasses et bien que certaines sont tout simplement impossibles (il ne faut pas oublier que l'on est tout de même dans du fantastique), tout est justifié et rien n'est laissé au hasard.

     

    J'ai beaucoup apprécié ce concept de ne pas donner de nom ni d'auteur à cet ouvrage. Ils font alors entièrement partie intégrante de l'histoire et l'impression de cohésion n'en est que plus forte. On est plongé de suite dans cette atmosphère mystique, où l'on ne sais pas trop où l'on va, on avance en même temps que les personnages.

     

    Certains disent que Quentin Tarantino en serait l'auteur. Pour moi, ça n'est pas tiré par les cheveux puisque il y a ce côté borderline que l'on peut trouver dans ses films. Ma lecture m'a notamment fait penser au film Sin City où un narrateur à la voix un peu rocailleuse accompagne le film.

     

    Donc, ce fut une très bonne lecture, d'autant plus que la fin m'a laissée bouche bée. J'ai hâte de lire les prochains tomes pour savoir ce qu'il va advenir du Bourbon Kid.

     

    XOXO

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :