• Outlander, tome 1 de Diana Gabaldon

    Titre: Outlander, tome 1, Le chardon et le tartanOutlander, tome 1 de Diana Gabaldon

    Auteure: Diana Gabaldon

    Editions: J'ai lu

    Nombre de pages: 853

    ISBN: 978-2-290-06524-2

    Outlander, tome 1 de Diana Gabaldon

     

    1945. Claire passe ses vacances en Ecosse, où elle s'efforce d'oublier la Seconde Guerre Mondiale auprès de son mari, Frank, tout juste rentré du front. Au cours d'une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d'en découvrir la raison: en s'approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d'un champ de bataille.

    Le menhir l'a menée tout droit en l'an de grâce 1743, au cœur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d'autrefois?

    Histoire, complots, amour sont au cœur de ce roman aussi palpitant qu'immersif. J'ai tout simplement adoré cette lecture! Bien que j'ai beaucoup aimé la série, je ne suis vraiment pas déçue du rendu en roman. La série est d'ailleurs une très bonne adaptation puisqu'il ne manque rien. Tout y est retranscrit avec une fidélité déconcertante.

    On suit donc Claire, une jeune infirmière de guerre qui retrouve son mari après la guerre. Ils peuvent enfin profiter l'un de l'autre. Ils se retrouvent en Ecosse parce que Frank est un professeur d'Université passionné d'Histoire et il veut en profiter pour faire des recherches sur son ascendance. Cette quête va les mener à Craigh Na Dun, là où se tiennent de hauts menhirs. Par un hasard, Claire va se retrouver seule à cette endroit et sera transportée dans le temps. Elle se retrouve deux cents ans en arrière, aux alentours de 1743.

    Je n'ai pas l'habitude de lire des romans aussi historiques et j'appréhendais un peu parce que l'Histoire et moi ça fait deux. Et bien, je suis très agréablement surprise. L'auteure, de par son style, a su rendre ce côté-là très intéressant. De plus, on est baladé dans des décors splendides qui donnent une atmosphère particulière à l'ensemble. L'écosse est un des pays que j'ai très envie de découvrir et ce roman m'en a donné un avant goût.

    J'ai adoré les personnages. Claire est une héroïne comme je les aime: forte, indépendante, intelligente et débrouillarde. Jamie, quant à lui, est tout simplement parfait. Il ne faut pas oublier que l'on se trouve au dix-huitième siècle. Et bien, il m'a semblait assez humaniste sur sa façon de traiter Claire. Il est attentif, sensible, mature et il a ce côté un peu bestial qui me rend toute chose... En ce qui concerne Jack Randall, il est complètement fou à lier et il est rare de trouver un personnage aussi noir dans un roman. Diana Gabaldon n'a pas hésité à aller au bout de sa psychologie.  

    L'auteure a un style assez romanesque dans le sens où elle ne cherche pas forcément la facilité dans ses tournures de phrase. Mais le tout reste assez fluide puisque même si le livre ne fait pas moins de huit-cent-cinquante pages, la lecture est fluide et il est un réel page-turner.

    Je me suis demandé si ce livre était un coup de cœur alors j'ai attendu plusieurs jours pour me décider. Et j'ai mis un petit moment avant de pouvoir m'immerger de nouveau dans un roman sans repenser à Outlander. Je n'ai qu'une hâte, c'est me replonger dans cet univers en lisant le tome deux. Alors, oui, c'est bien un bon gros coup de cœur pour moi!

    XOXO

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :