• Tobie Lolness, tome 1 ; la vie suspendue de Timothée de Fombelle

    Titre : Tobie Lolness, tome 1 ; la vie suspendue

    Auteur : Tobie Lolness, tome 1 ; la vie suspendue de Timothée de Fombelle

    Éditions : Gallimard jeunesse

    Nombre de pages : 311

    ISBN : 978-2-0705-7181-9

     

    « Tobie Lolness mesurait un millimètre et demi, ce qui n’était pas grand pour son âge.» Ainsi commence le récit des aventures du jeune Tobie, qui appartient au peuple du grand chêne. Ce peuple ne connaît pas d’autre univers que celui de l’arbre, creusant ses maisons dans les branches, traçant ses chemins dans les sillons de l’écorce, faisant travailler les charançons, élevant leurs larves pour se nourrir. Le père de Tobie, savant génial et sage, a refusé de livrer le secret d’une invention révolutionnaire qui permet de transformer la sève de l’arbre en énergie motrice. Il sait que certains s’en serviraient au détriment de l’arbre. Furieux, le Grand Conseil a condamné la famille Lolness à l’exil dans les Basses-Branches, territoire sauvage et sombre, près de la frontière des Pelés. Là pourtant, Tobie vit heureux et rencontre Elisha qui devient son amie. Mais les Lolness sont rejugés et, cette fois, condamnés à mort. Seul Tobie parvient à s'échapper. Se cachant au creux des écorces, courant parmi les branches, Tobie fuit, traqué par les siens…

     

    Enfin un roman jeunesse qui ne prend pas les enfants pour des demeurés ! Oui c'est un livre pour enfant, mais il n'en demeure pas moins pertinent. Il traite de sujets assez forts comme l'écologie, l'amitié, la construction de soi et le courage.

     

    J'ai adoré la façon dont Timothée de Fombelle a construit son récit. Il en dévoile tout juste assez pour que l'on veuille lire la suite. L'utilisation de flashbacks est judicideuce et bien maîtrisée. Il a une façon de raconter l'histoire digne des grands conteurs. C'est admirablement bien écrit et il n'hésite pas à utiliser un vocabulaire

    dense et soutenu, sans pour autant tomber dans une écriture pompeuse et élitiste.

     

    L'univers dans lequel vit Tobie m'a séduite car on y retrouve des personnages forts et presque caricaturés, dans le bon sens du terme. Ils m'ont un peu fait penser aux personnages de Roald Dahl, l'auteur de Matilda ou encore Charlie et la chocolaterie (mon auteur jeunesse préféré de tous les temps, soit dit en passant). Ce fut une lecture pleine de rebondissements et de poésie, où l'on sent que l'auteur a pensé à chaque détail.

     

    Je recommande ce livre aux enfants de 8 à 99 ans !

     

     

    XOXO

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :