• Divergente, tome 3 de Veronica Roth

    Titre: Divergente, tome 3

    Auteure: Veronica Roth

    Editions: France Loisirs

    Nombre de pages: 461

    ISBN: 978-2-298-08694-2

    Divergente, tome 3 de Veronica Roth

    Le règne des factions a laissé place à une nouvelle dictature. Tris et ses amis refusent de s'y soumettre. Ils doivent s'enfuir. Mais que trouveront-ils au-delà de la clôture? Et si tout n'était que mensonge?

     

    Je suis toute chamboulée à la lecture de ce tome 3. Un tome que j'ai mis beaucoup de temps à lire parce que je ne voulais pas abandonner cet univers, tout simplement. Heureusement que l'auteure a écrit d'autres romans relatifs à cette saga...

    Ce troisième opus répond à toutes mes interrogations et plus encore. En effet, les révélations arrivent assez rapidement dans l'histoire et on est vite transporté dans un autre cadre, ce qui donne une autre dimension au récit. J'ai même eu l'impression que l'on changeait carrément de genre. Il me semble d'ailleurs que l'auteure aurait pu mieux répartir les révélations entre le tome 2 et le tome 3, car je trouve que ça n'est pas du tout équilibré. Ce qui fait que pour ce tome-ci, certaines tombent trop rapidement, sans que l'on s'y soit préparés. Veronica Roth a fait le choix d'introduire le point de vue de Quatre ce qui permet de donner du rythme à l'histoire en intégrant plus de suspens. Tobias semble plus sensible, plus humain. Et puis ce choix-là ne pouvait pas être autre au vu de la fin qu'elle propose.

    On retrouve Trys et Tobias égaux à eux-mêmes, même si la part de romance est plus importante que dans les autres tomes. Cela ne m'a pas dérangée, au contraire, puisque je suis une férue de romance. D'ailleurs, je trouve que ça n'enlève en rien l'importance de l'aspect dystopique de la saga.

    Au niveau du rythme, il est plutôt soutenu même si, vers le milieu, je me suis senti un peu baladée. On aurait pu aller un peu plus vite à certains moments. A contrario, j'attendais de l'action là où l'auteure s'est contenté d'intégrer des discours.

    Je suis satisfaite de la fin. Il me semble que la boucle est bouclée et je n'ai pas de sentiment d'inachevé. Pour ma part, rien n'est en suspens, tout a été résolu, que ce soit les relations entre les personnages (Tobias et ses parents, notamment) ou encore l'avènement de la société. C'est vrai que j'aurais peut-être préféré une autre fin mais je me dis, finalement, que ça ne pouvait pas finir autrement.

    Ce n'est pas une saga coup de cœur, même si elle est vraiment bien. Je la conseille à ceux qui aiment les dystopies. Mais j'ai largement préféré Hunger Games de Suzanne Collins parce que plus adulte et plus noir. Je lirai sans aucun doute "Quatre" parce que Tobias est un personnage que j'aime beaucoup.

    Je suis en train de voir le film, je vous donnerai alors bientôt mon avis.

    XOXO

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :