• Titre: Felicity Atcock, tome 3; Les anges sont de mauvais poil

    Auteure: Sophie Jomain

    Editions: France Loisirs

    Nombre de pages: 325

    ISBN: 978-2-298-10708-1

    Felicity Atcock tome 3 de Sophie Jomain

    La fièvre du samedi soir a brûlé et mon jardin se retrouve une nouvelle fois envahi par les vampires. J’aurais dû savoir que j’allais au-devant de sacrés ennuis en acceptant de les héberger. Ma stupidité me perdra, me voilà encore plongée dans une histoire que j’aurais préféré éviter. Ce coup-ci, ce sont les changelings qui me tournent autour et ils ne sont pas de très bon poil. En ajoutant deux ou trois fées au décor, un fiancé mégalo et un lycan sexy à mourir, c’est l’explosion assurée. Il n’y a pas à dire, je suis un authentique aimant à problèmes

     

    A la fin du tome 2, Sophie Jomain nous laissait sur une révélation choc et je ne pouvais pas ne pas lire le tome 3 de suite. Je me suis donc jetée sur ce roman, que j'ai dévoré.

    Ce qui arrive à Felicity Atcock change complètement la donne et l'histoire prend une tournure plus que surprenante et intéressante. Les relations entre les personnages évoluent et le triangle amoureux Terrence/Felicity/Stan est beaucoup plus présent. Même si je n'aime pas les triangles amoureux, je trouve qu'il n'est pas trop frustrant pour le moment. Par contre, j'ai vraiment une préférence et je serais assez déçue si le choix de Felicity n'est pas conforme à ce que je souhaite. A voir car connaissant l'auteure, je m'attends à des retournements de situations sans précédent!

    L'histoire, quant à elle, est de plus en plus sombre et j'aime ça parce que les événements touchent de près nos héros. L'auteure n'y va pas de main morte pour nous donner des détails gores. Les descriptions sont tout simplement géniales et données de façon tellement simple qu'on a l'impression d'y être.

    Ensuite, les personnages gagnent en profondeur et en maturité. Toutefois, le saga garde tout son mordant et sa légèreté; j'apprécie la façon dont Sophie Jomain rend le personnage de Felicity drôle et fort à la fois. En ce qui concerne Terrence et Stan, j'aime ce duo. Même si Terrence est moins présent, il est intéressant de voir comment il réagit face à Felicity mais aussi face à Jeliel, son "âme sœur". Et pour Stan, et ben c'est Stan! On a envie de la gifler et de le câliner en même temps! je trouve qu'il prend de plus en plus de place et il en devient un personnage clé de la saga, davantage que dans le premier tome.

    La fin est bien évidemment folle puisque, là encore, on a un cliffhanger qui tue de la mort! Alors je vous le donne en mille: je me suis jetée sur le tome 4!

     

    XOXO

    Pin It

    2 commentaires
  • Titre: Felicity Atcock, tome 2; Les anges ont la dent dure

    Auteure: Sophie Jomain

    Editions: France Loisirs

    Nombre de pages: 295

    ISBN: 978-2-298-10532-2

    Felicity Atcock tome 2 de Sophie Jomain

    « Je crois que cette fois, c’est sûr, je suis née sous une mauvaise étoile. J’ai d’abord découvert les vampires, puis les anges, ensuite les entre-deux, les démons, et maintenant, voilà qu’on me jette des sorts et qu’on accroche des poulets égorgés à ma porte. Il ne manquait plus que ça ! Daphnée, ma colocataire, affirme que c’est parce que j’ai un mauvais karma, tu parles !
    Quoi qu’il en soit, j’allais devoir me sortir au plus vite de ce pétrin, mais c’était sans compter que j’avais une deuxième préoccupation : Greg le Bulldozer. Cet idiot s’était amouraché d’une griffeuse psychopathe que je ne voyais pas d’un bon œil. Il avait l’air d’avoir de sérieux problèmes.
    C’était plus fort que moi, il fallait que je m’en mêle, même si à coup sûr, j’allais au-devant de sacrés ennuis. »

    Je retrouve avec cet opus la plume de Sophie Jomain. C'est une auteure que j'aime vraiment beaucoup puisque j'ai eu un véritable coup de cœur pour sa saga Les étoiles de Noss Head. Felicity Atcock est une série assez différente de cette dernière car le ton et le genre sont différents. J'ai apprécié le premier tome, que j'ai lu cet été, mais j'attendais de voir la suite.

    Donc, pour ce qui est de ce second tome, je l'ai dévoré! Je le trouve plus abouti et plus drôle que son prédécesseur. Après, j'ai conscience qu'il est difficile pour un tome 1 de combler totalement le lecteur puisque l'histoire se met en place et que l'on prend connaissance de personnages et des lieux de l'histoire. Néanmoins, j'ai davantage accroché avec la trame de ce tome. Il y a un vrai suspense concernant le mystère autour des proches de Felicity. On ne sais pas en qui on peut avoir confiance et j'apprécie, en tant que lectrice, me faire balader. Certes, il y a des événements prévisibles, mais l'essentiel n'est révélé qu'à la fin.

    De plus, Sophie Jomain a l'art et la manière de nous pondre des révélations chocs en fin de tome et c'est une douce torture. Elle n'a pas peur de maltraiter ces personnages ce qui permet des situations plus que surprenantes. Mais au moins, on est constamment en alerte puisqu'on ne sait jamais ce qu'elle nous réserve.

    Pour cette saga, l'auteure a un style plus humoristique et cette ambivalence entre les situations extrêmes et le ton plutôt léger de la narration donne une atmosphère très particulière que j'aime énormément. C'est un peu comme un mélange de Bit-Lit et de Chick-Lit et le tout est explosif.

    Vous l'aurez compris, même si ça n'est pas un coup de cœur, j'ai adoré ce roman et je m'en vais donc de ce pas attaqué le troisième tome parce que je ne peux pas attendre pour connaître la suite!

     

    XOXO

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Titre: The Book of Ivy, tome 1The book of Ivy de Amy Engel

    Auteure: Amy Engel

    Editions: Lumen

    Nombre de pages: 342

    ISBN: 978-2-37102-035-1

    The book of Ivy de Amy Engel

    Voilà cinquante ans qu'une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d'une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des Etats-Unis d'Amérique s'est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd'hui, les fils et les filles des adversaires d'autrefois sont contraints de s'épouser, chaque année, lors d'une cérémonie censée assurer l'unité du peuple.

    J'ai seize ans cette année, et mon tour est venu.

    Je m'appelle Ivy Westfall, et je n'ai qu'une seule et unique mission dans la vie: tuer le garçon qu'on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche...

    Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.

     

    Il y a quelques temps, je voyais ce roman de partout sur la blogosphère et booktube avec des avis plutôt positifs. Je me méfie de ces entrains parce que c'est souvent un effet de mode mais aussi parce qu'on attend beaucoup de ces livres-là, et finalement, on ne peut qu'être déçu puisque la barre a été placée très haut. C'est pourquoi, quand je le peux, je laisse passer un petit moment et j'attends la bonne occasion de lire ces romans. Ce fut donc le cas pour The Book Of Ivy.

    Déjà, je trouve la couverture très alléchante. Les couleurs choisies sont très belles et l'image plus que cohérente. Cela peut paraître futile, mais je trouve que c'est un détail non négligeable. A mon humble avis, la couverture d'un livre lui octroie un pourcentage de son atmosphère, ce qui est essentiel pour l'immersion dans l'univers du roman.

    Ensuite, la quatrième de couverture me faisait un peu penser à la saga La sélection de Kiera Cass. Et si vous suivez assidument les chroniques du blog, vous savez certainement que j'ai été déçue par cette saga parce que, finalement, la romance l'emporte sur l'aspect dystopique de la série. Et bien, pour le coup, Amy Engel a su parfaitement doser les deux pans de l'histoire; la romance et la dystopie sont étroitement liées, ce qui rend le tout cohérent, réaliste, pertinent et très bien ficelé.

    En ce qui concerne les personnages, on ne tombe pas dans les stéréotypes. Chaque personnage a son lot de noirceur mais aussi de bons côtés. Il est vrai que pour certains personnages, les mauvais côtés l'emportent un peu mais l'auteure justifie son choix très intelligemment. Mention très spéciale pour Bishop qui a des réactions très matures et très altruistes.

    Enfin, j'ai vraiment aimé l'atmosphère du livre. La trame est étroitement liée à notre Histoire, c'est donc une dystopie qui se situe assez près de nous. On y retrouve alors certains de nos codes. Mais en même temps, les relations entre les personnes ont changé et, en tant que lecteurs, on a un sentiment d'injustice et de décalage qui donne un semblant de suspens. De plus, le point de vue de Ivy change tout au long de l'histoire en fonction des personnes avec qui elle interagit. C'est à dire, qu'au début, elle ne sait que ce qu'ont bien voulu lui dire son père et sa sœur et au fur et à mesure de ses rencontres, elle en apprend d'avantage sur son histoire personnelle mais aussi sur l'histoire de la société dans laquelle elle vit. Le tout fait qu'on est comme elle, perdu et en attente de réponses.

    Ce roman est donc un vrai coup de cœur, pour son histoire, pour son style, pour ce qu'il présage mais aussi pour son univers. Je le recommande et j'ai plus que hâte de découvrir la suite, d'autant que l'auteure nous laisse sur une fin plutôt frustrante.

    Pin It

    votre commentaire
  • Titre: The mortal instruments, tome 3; La cité de verre

    Auteure: Cassandra Clare

    Editions: Pocket Jeunesse

    Nombre de pages: 607

    ISBN: 978-2-266-24431-2

     

    The mortal instruments tome 3 de Cassandra Clare

    La lutte entre le bien et le mal se poursuit. Valentin rassemble son armée pour éradiquer la lignée des Chasseurs d'Ombres. Clary se rend dans la Cité de verre afin de sauver sa mère et découvrir son passé.

    Au cours de sa quête, elle rencontre Sébastien, un garçon énigmatique. Avec lui, elle comprend que le seul moyen d'arrêter la fureur de Valentin est de former une alliance entre Chasseurs d'Ombres et Créatures Obscures. Clary saura-t-elle maîtriser ses nouveaux pouvoirs à temps pour cet ultime affrontement?

     

    Je suis toujours dans l'optique d'avancer ou de terminer les sagas que j'ai en cours, c'est pourquoi j'ai décidé de m'atteler à la lecture de ce troisième tome de la saga The Mortal Instruments.

    Dans cet opus, nos héros sont toujours confrontés à Valentin, ce Chasseur d'Ombres en quête de purger sa race. Clary doit se rendre dans la Cité de verre afin de sauver sa mère. Quant à Jace et la famille Lightwood, ils retrouvent la famille Penhallow à Alicante.

    De nouveaux personnages apparaissent comme Aline ou encore Sébastien, ce qui va permettre à l'histoire d'avancer véritablement. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé ce tome-ci parce qu'il y a énormément de révélations et pas des moindres. De nombreuses choses se dénouent et on a vraiment l'impression que la boucle est bouclée. Du reste, j'ai appris à la fin de ce tome-là qu'il clôturait un cycle, les trois tomes suivants faisant partie d'un autre cycle. Cela ne me dérange pas dans la mesure où l'on retrouve nos personnages par la suite.

    J'adore la plume de l'auteure parce que, même si c'est une saga assez obscure, elle arrive à intégrer des moments légers et drôles qui ne détonnent pas avec le reste. Je trouve que ça donne à l'ensemble un côté très réel. Elle a aussi l'art des cliffhangers en fin de chapitre qui donne un rythme très rapide alors même que les chapitres sont assez longs. La lecture est très fluide, notamment grâce au changement régulier de point de vue. C'est comme si on regardait une série ou un film; à chaque moment important, il y a un petit suspens.

    Même si je n'en suis qu'à la moitié de la saga, je sais qu'elle fera partie de celles qui je relierai sans aucun soucis tant l'univers est fourni et les personnages attachants. J'ai le tome 4 dans ma pile à lire et j'ai hâte de le commencer!

     

    XOXO

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Titre: Driven, tome 2; Fueled

    Auteure: K. Bromberg

    Editions: Hugo Roman

    Collection: New Romance

    Nombre de pages: 558

    ISBN: 978-2-7556-1756-6

    Driven Tome 2 de K. Bromberg

     

    Colton a kidnappé mon cœur. Et Dieu sait que je n'étais pas disposée à le lui laisser prendre. Mais sa vie est entrée en collision avec la mienne. Il a ranimé des sensations que je croyais disparues, a attisé une passion dont j'ignorais même l'existence.

    Rylee a surgi dans ma vie, comme dans ce satané cagibi. Maintenant, rien ne sera plus pareil. Elle a entrevu ma part d'ombre, les fêlures secrètes qui hantent mon passé, et elle est restée, continuant à se battre pour moi. Elle est sans aucun doute une sainte et moi, je suis un démon.

    Il me coupe le souffle, arrête les battements de mon cœur et me ramène à la vie en une fraction de seconde. Mais comment puis-je aimer un homme qui refuse de se dévoiler? Mon cœur a cédé, mais la patience et le pardon ont des limites.

    Comment puis-je désirer une femme qui me défie et me force à être celui que je m'étais juré de ne plus être? Son âme altruiste et son corps si sexy méritent de trouver un être digne de son amour. Je ne peux pas être l'homme qui lui faut, alors pourquoi ne puis-je la laisser partir?

    Nos instincts nous aimantent l'un à l'autre, le désir nous fait avancer, mais cela suffit-il pour nous embraser dans l'amour?

     

    Après plusieurs mois de pose, je reprends enfin cette saga, qui ne m'avait pas laissée indifférente. C'est après avoir vu un post Instagram que j'en ai eu envie. J'appréhendais un peu parce que je ne me souvenais vraiment pas de la fin de la saga. Mais une âme charitable m'a spoiler la fin. Finalement, l'auteure ne nous laisse pas démunis dans ce nouveau tome. Avec tout ça, j'ai pu me plonger pleinement dans cette lecture.

    J'ai retrouvé l'ambiance que j'avais apprécié. C'est une romance érotique qui suit son cours, sans grande surprise mais où tous les codes sont présents. Le milieu des courses automobiles est un plus parce que j'adore cette univers. D'ailleurs, beaucoup plus de scènes se déroulent dans cette ambiance.

    La fin du premier tome m'avait laissé un goût amer dans la bouche. L'auteure n'avait pas hésité à laisser ses lecteurs complètement agars face au comportement de Colton. Heureusement, la situation se dénoue plutôt rapidement, pour mon plus grand plaisir. En ce qui concerne le déroulement des péripéties, par contre, beaucoup sont inutiles et ne font pas vraiment avancer l'histoire puisqu'elles sont du même acabit. On rentre un peu dans le jeu du "je t'aime moi non plus" qui ne me plaît pas des masses. Mais la tension sexuelle entre les deux personnages nous fait rapidement oublier ce détail et la lecture est addictive. 

    J'adore toujours autant les personnages. Colton fait parti de ses mâles alpha bien appétissants avec, bien évidemment, des fêlures qu'il doit surmonter. Ces fêlures ne sont pas originales mais K. Bromberg met l'accent sur le traitement qu'elle en fait et c'est finalement ce qui est intéressant. Ryllee, quant à elle, est une femme forte et sensible à la fois. Elle prend tout sur ses épaules et j'aime ce genre d'initiative.

    Après, ne vous attendez pas à un roman qui sort du lot. Cette saga s'inscrit dans la lignée de Cinquante nuances de Grey de E. L. James. Elle fait néanmoins partie de celles qui m'auront le plus procurer de sensations.

    J'ai le tome 3 dans ma pile à lire et j'espère ne pas trop tarder à le lire afin de continuer cette série et pourquoi pas la terminer.

     

    XOXO

     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique