• Jamais plus de Colleen Hoover

    Titre: Jamais plus

    Auteure: Colleen Hoover

    Editions: France loisirs

    Nombre de pages: 402

    ISBN: 978-2-2981-3299-1

    Jamais plus de Colleen Hoover

    Lily Blossom n'a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu'elle trouve soumise, mais elle a su s'en sortir dans la vie et est à l'aube de réaliser son grand rêve: ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neurochirurgien, Ryle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu'elle ne l'est de lui. Le chemin de Lily vers le bonheur semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu: il n'est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens. Choisir cette vie, c'est aussi tirer un trait sur son passé et Atlas, ce jeune homme qui a été son premier amour et qui a profondément marqué son adolescence.

    L'avenir semble limpide et simple mais il peut s'obscurcir très vite...

     

    Vous connaissez maintenant mon amour pour cette auteure, Colleen Hoover. Elle a l'art de la romance, avec ce que l'on aime de légèreté dans ce genre mais tout en excellant dans les aspects plus profonds, inhérents quelques fois à certaines histoires d'amour. Elle a le mot juste, sans trop en faire. Vous comprendrez alors pourquoi c'est toujours un moment particulier lorsque je commence un de ses romans.

    J'ai un peu tardé à me plonger dans celui-ci parce qu'il me faisait peur, tout simplement. Je m'explique. Je eu vent de quelques critiques le concernant, et celles-ci étaient particulièrement élogieuses. Et je ne sais pas vous, mais je reste sur mes gardes quand c'est le cas. J'essaie de laisser passer un peu de temps parce que sinon j'ai tendance à attendre beaucoup de ma lecture. De plus, sans le vouloir, on m'a spoilé le thème du livre. Ainsi, vous comprendrez mieux ma chronique.

    Je ne tourne plus autour du pot: j'ai aimé ma lecture, indéniablement. Mais, parce que malheureusement il y a un mais, ce n'est pas un coup de cœur. Ce livre est différent des autres écrits de Colleen Hoover parce qu'il est dur. Et je savais avant de le débuter pourquoi c'était le cas. Alors, les émotions que j'ai ressenties n'ont pas été à l'hauteur de ce qu'elles auraient dû. Mon attachement à certains personnages a été biaisé.

    Somme toute, l'auteure traite le sujet d'une façon simple mais efficace, même s'il m'a manqué des pages. Certaines situations méritaient peut-être d'aller plus loin, quitte à choquer. Avec le recul, et après lecture de la note de la romancière, je peux comprendre pourquoi elle a fait ces choix-là. Néanmoins, l'histoire est prenante, on a envie de connaître la suite et Lily, le personnage principal, est très attachante. Je l'ai trouvée forte mais avec ce côté gentil. C'est une personne intelligente et réfléchie. De plus, elle a ce côté humain puisqu'elle n'est pas complètement parfaite. On s'identifie aisément à elle.

    La conclusion est à la hauteur de mes espérances. J'ai envie de dire que ça ne pouvait pas se finir autrement. J'en reste émue. C'est un livre qui m'a fait me poser des questions, qui me restera un moment à l'esprit. Je vous le conseille grandement, notamment pour voir que la romance, ça n'est pas toujours le joli conte de fée, mais que l'on peut trouver de belles choses, même dans ses côtés les plus obscurs.

     

    XOXO

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 3 Novembre à 12:41

    Tu m'avais parlé de Colleen Hoover et j'ai aussi accroché à cette auteur, et ce livre-là m'a beaucoup plu

      • Vendredi 3 Novembre à 14:06

        Coucou Estelle! Mon livre préféré est Ugly Love. Tu l'as lu? Bisous

        Les lectures de Vanessa

    2
    Vendredi 3 Novembre à 17:35

    ça ne me dit rien, je ne pense pas,je note la référence dans un coin de ma tête wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :