• La fille du train de Paula Hawkins

    Titre: La fille du train

    Auteure: Paula Hawkins

    Editions: Pocket

    Nombre de pages: 453

    ISBN: 978-2-266-25448-9

    La fille du train de Paula Hawkins

    Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour: à 8h04 le matin, à 17h56 le soir. Et chaque jour elle observe, lors d'un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants: Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l'être par le passé, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne l'a quitte.

    Jusqu'à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. La jeune femme aurait-elle une liaison? Bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, Rachel décide d'en savoir plus. Quelques jours plus tard, elle découvre avec stupeur la photo d'un visage désormais familier à la Une des journaux: Jess a mystérieusement disparu...

     

    Paula Hawkins nous propose ici un thriller palpitant où la psychologie des personnages est partie intégrante de la réussite de l'œuvre.

    Le rythme de ce roman est assez particulier puisqu'il n'est pas découpé en chapitre mais en parties qui représentent des moments d'une journée. Cela nous plonge donc dans une ambiance singulière. La lecture n'en est que plus intéressante puisque ce découpage permet d'avoir une lecture fluide et rapide. Je n'aime vraiment pas lorsque les chapitres sont trop longs car je trouve que l'on perd le fil et l'on se sent un peu trop frustré quand on doit en commencer un autre.

    L'auteure nous propose un point de vue distribué entre trois personnages, les trois protagonistes féminines de ce roman, Rachel, personnage principal, Jess/Megan, la femme de cette fameuse maison et Anna, la nouvelle femme de l'ex-mari de Rachel. Ce sont alors trois femmes totalement différentes. Le point de vue de Rachel est à mon sens le plus intéressant parce qu'elle a une personnalité très écorchée; même après deux ans, elle ne fait toujours pas le deuil de sa relation avec Tom, son ex-mari. C'est alors une femme alcoolique, qui vit avec une colocataire qui l'a prise en pitié, et, comble de la malchance, si l'on peut dire, elle a perdu son emploi à cause de son addiction. Ce choix est très judicieux car il plonge le lecteur dans un sentiment d'incertitude. Peut-on faire confiance aux souvenirs de Rachel? Ou, tout simplement, peut-on avoir foi en son sens moral?

    Au fil de la lecture, on en apprend davantage sur la vraie vie de Megan et le parallèle que l'on peut faire avec la vie qu'a imaginé Rachel donne une dimension mystérieuse à la trame. Quant à Anna, je l'ai trouvée tout simplement déjantée.

    Pour ce qui est des personnages masculins, on retrouve Jason/Scott, le mari de Megan et Tom, l'ex-mari de Rachel. J'avoue que ce sont des personnages que j'ai eu du mal à cerner parce qu'ils ont tous les deux un bon côté mais aussi un côté sombre. D'autant plus que l'on a pas leur point de vue alors on ne sait pas vraiment ce qu'ils pensent. L'image que l'on en a nous est seulement donné grâce aux trois femmes, mais n'oubliez pas qu'elles sont diamétralement différentes alors elles n'ont pas la même vision des choses.

    C'est un bon thriller parce que l'on ne s'ennuie pas un instant. Différentes théories émergent tout au long de la lecture. Cependant, lorsque arrive le dénouement, le final n'est pas si folichon que ça. Mais il en vaut la peine ne serait-ce que pour son côté haletant et le lecteur est dans une vraie démarche de recherche. J'ai hâte de voir le film afin de vous faire un petit comparatif.  

     

    XOXO

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :