• Le ciel est partout de Jandy Nelson

    Titre: Le ciel est partout

    Auteure: Jandy Nelson

    Editions: France Loisirs

    Nombre de pages: 364

    ISBN: 978-2-298-04689-2

    Le ciel est partout de Jandy Nelson

    Un amour brûlant, une perte dévastatrice, Lennie lutte pour trouver sa propre mélodie. Alors que Bailey, sa sœur, sa meilleure amie, vient de mourir, comment continuer? A-t-elle le droit de plaire, elle aussi? De désirer Toby? D'être heureuse sans Bailey? Et comment ose-t-elle encore rire? Parfois, il faut tout perdre pour se trouver... Un hymne à l'amour, à la vie, à la musique, à la nature et à l'écriture!

     

    Je ne sais pas trop comment juger ce livre parce que j'ai mis plus d'un mois à le lire. Lorsque j'étais plongée dans ma lecture, j'étais plutôt contente et je l'ai réellement aimée. Mais à chaque fois que je refermais ce livre, je ne ressentais pas le besoin de me replonger de nouveau dedans. Alors je ne vous cache pas que mon sentiment est assez mitigé.

    C'est un roman Young adult qui traite du deuil. Comment faire pour continuer à vivre sans sa sœur? Et surtout, comment faire lorsque l'on éprouve des sentiments tels que le désir et la passion? Ce ne sont pas des sentiments que l'on devrait s'autoriser lors de la perte d'un être cher. Lennie se trouve alors dans une situation dans laquelle elle ne sait pas se positionner puisqu'elle est complètement attirée par Toby, le petit ami de sa sœur, et lui n'est pas indifférent.  

    Même s'il s'agit d'un roman Young adult, cette histoire est bien développée et les personnages ne sont pas immatures. Ce qu'ils éprouvent et ce qu'ils font sont cohérents et réalistes. C'est un livre plein de bons sentiments où l'on arrive, finalement, à relativiser une situation plutôt dure. J'ai aimé les personnages même si parfois, et pour de bonnes raisons, les réactions de Lennie m'ont laissée dubitative. Alors, il est vrai que je ne me suis jamais retrouvée dans son cas de figure et je peux comprendre (sans les approuver) ses choix.

    Les deux personnages masculins, quant à eux, sont un peu trop similaires à mon goût. Je n'arrivais pas à imaginer deux personnes différentes. Par contre, ça n'a pas gêné ma lecture même si parfois il y avait un côté redondant. Par contre j'ai adoré l'oncle et la tante de Lennie, qui sont, à mon sens, les deux protagonistes qui donnent une saveur particulière au roman. Ils ont ce côté poétique que j'apprécie retrouver. 

    C'est un roman jeunesse que je n'ai pas apprécié à sa juste valeur, il me semble. Parce que même si ce fut une bonne lecture, ce n'était pas l'éclate non plus. Peut-être que ce n'était pas le bon moment ou alors j'en attendais un peu trop. Je ne sais pas. C'est dommage parce que je suis passée à côté de la poésie du roman. Mais que l'on soit bien clair, c'est un roman que je conseille quand même pour son message, sa finesse et sa qualité.

     

    XOXO

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :