• Le temps est assassin de Michel Bussi

    Titre: Le temps est assassin

    Auteur: Michel Bussi

    Editions: Pocket

    Nombre de pages: 615

    ISBN: 978-2-266-27418-0

    Le temps est assassin de Michel Bussi

    Eté 1989. La Corse, presqu'île de le Ravellata, entre mer et montagne. Sur cette route de corniche, au dessus d'un ravin de vingt mètres, une voiture roule trop vite et bascule dans le vide. Une seule survivante: Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère n'ont pas eu la même chance.

    Eté 2016. Clotilde revient pour la première fois sur les lieux du drame, accompagnée de son mari et de sa fille adolescente. Elle veut profiter de ces vacances pour exorciser le passé. C'est dans le camping dans lequel elle a vécu son dernier été avec ses parents que l'attend une lettre... de sa mère. Vivante?

     

    Michel Bussi est un de mes auteurs thriller préféré. Chacun de ses livres que j'ai pu lire m'a énormément plu. Alors, je n'ai pas hésité à me jeter sur son dernier ouvrage, qui a d'ailleurs d'assez bonnes critiques.

    Le temps est assassin nous transporte dans un cadre idyllique: la Corse. On suit Clotilde dans deux temporalités, en 1989, lorsqu'elle n'a alors que 15 ans, et en 2016, accompagnée de son mari et de sa fille. Elle retourne sur le lieu où sont décédés ses parents et son frère. L'histoire prend un tournant intéressant quand elle reçoit un message de mère, qui est donc supposée être morte il y a 27 ans.

    Grâce à la plume de l'auteur, l'immersion est totale. J'ai complètement été plongée dans cette histoire de famille où les paysages sont exotiques. La double temporalité permet de donner du rythme au roman puisque il y a comme un écho entre les événements de 1989 et ceux d'aujourd'hui. Le lecteur découvre suffisamment de choses pour être intéressé mais pas totalement non plus, afin d'être baladé un minimum. C'est d'ailleurs ce que j'apprécie chez cet auteur puisque je ne trouve jamais le fin mot de l'histoire avant la révélation.

    Un autre point que j'apprécie est qu'on ne sait pas vraiment si tel ou tel personnage est bon ou mauvais. Il y a toujours une ambiguïté, même concernant les personnages principaux. Dans ce roman, Clotilde a des côtés qui m'ont profondément agacée. Sa morale n'est pas toujours positive et elle a des réactions douteuses. Cette dualité permet de faire encore plus douter le lecteur, qui se pose plein de questions. A un moment donné, je me suis même demandé si le point de vue de Clotilde en 1989 n'était pas complètement biaisé. Est-elle vraiment une victime? 

    Le petit point négatif que je pourrais souligner est que la révélation est peut-être un peu trop grosse. C'est à dire que l'auteur a su répondre à toutes les questions que se pose le lecteur mais je trouve qu'il y a trop de révélations. J'ai eu l'impression que pour pouvoir justifier ses choix, il a dû tisser des liens à chaque fois plus noueux. Mais ça reste quand même une histoire bien pensée et cohérente.

    Encore une bonne lecture grâce à Michel Bussi. J'ai donc hâte de lire un autre roman de cet auteur.

     

    XOXO

     

    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :