• Maybe not de Colleen Hoover

    Titre: Maybe not

    Auteure: Colleen Hoover

    Editions: Hugo roman

    Collection: New romance

    Nombre de pages: 146

    ISBN: 978-2-7556-2325-3

    Maybe not de Colleen Hoover

    Quand Bridgette débarque dans la coloc, Warren hésite. Ce pourrait être une expérience excitante de cohabiter avec une jolie brunette... Mais peut-être pas.

    Surtout quand cette fille est franchement froide et très têtue. Rapidement, la tension est tellement palpable que ces deux-là ont du mal à rester dans la même pièce. Mais Warren a une théorie: quand on est capable de tant de haine, on peut facilement transformer ces sentiments en passion. Et il a bien l'intention de la tester sur Bridgette. Réussira-t-il a réchauffer son cœur et lui apprendre à aimer?

     

    Voici le suite de Maybe Someday, un très gros coup de cœur de 2016. Il ne s'agit pas vraiment d'un tome 2 mais plutôt d'une nouvelle. Elle concerne les deux autres membres de la colocation, Warren et Bridgette. Alors je n'attendais pas trop de cette suite.

    D'ailleurs, je me suis demandé pendant un moment si j'allais lire ce roman parce que Bridgette n'est pas vraiment un personnage que j'affectionne. Elle est plutôt antipathique, assez grande gueule et méchante. En tout cas, elle n'est pas un personnage auquel on adhère. Mais finalement, le livre n'est pas très long donc pourquoi pas?

    Dans un premier temps, mon avis est que c'est une nouvelle qui n'est pas nécessaire. J'ai été plutôt contente de retrouver Ridge et Sydney ,même si, finalement, on n'en apprend pas plus sur leur relation puisqu'ils sont vraiment au second plan.

    En ce qui concerne nos deux protagonistes principaux, Warren est le genre de type très avenant et assez drôle. Il ne se laisse pas démonter. En revanche, pour ce qui est de Bridgette, je n'en démord pas, elle est vraiment agaçante. De plus, je trouve que les révélations la concernant n'excuse en rien son comportement. D'ailleurs, j'ai eu le sentiment que ce côté-là de l'histoire n'était pas vraiment réaliste, pour le coup. Elle est exécrable à un point que ça en devient un peu loufoque. 

    Mais pour relativiser mon jugement, n'oublions pas que la plume de Colleen Hoover est envoûtante, j'en ai presque oublié tous les défauts. Je dis bien presque...

    Vous l'aurez donc compris, ce fut une lecture sympathique mais pas transcendante.

     

    XOXO

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :