• Night Owl, saison 1, Long Night de M. Pierce

    Titre : Night Owl, saison 1, Long Night de M. Pierce

    Auteur : M. Pierce

    Éditions : Hugo Roman – Editions Blanche

    Collection : New Romance

    Nombre de pages : 329

    ISBN : 978-2-8462-8556-8

     

    À vingt-huit ans, Matt Sky a une vie parfaite. Il a une belle petite amie, il a hérité d'une véritable fortune, et il a déjà écrit quatre best-sellers sous le pseudonyme de M. Pierce.

    À vingt-sept ans, Hannah Catalano déteste son boulot et son petit ami est un looser fauché.

    Matt et Hannah se rencontrent sur le net en tant que partenaires d'écriture. Leur relation est platonique et innocente... Jusqu'à ce que Matt découvre une photo d'Hannah. Ce portrait de la jeune femme suscite en lui une irrésistible attraction. Et lorsque les circonstances les amènent à se rencontrer, Matt et Hannah vont vivre une histoire d'amour passionnée, émouvante, inoubliable, incontrôlable et imparable.



    On retrouve donc au début de l'histoire Hanna, un femme en reconstruction, qui n'a de cesse de s'épanouir, et Matt, un écrivain que l'on sent un peu torturé, qui se pose beaucoup de questions concernant sa vie de couple, qui est tout simplement monotone et sans relief.

    Lorsqu'ils se rencontrent via internet, ils sont liés par une passion commune, l'écriture. Matt instaure des règles ; pas de photos et pas de détails personnels. Seulement voilà, un jour, sans le faire exprès, Hanna envoie un mail à Matt de sa boite personnelle et il peut alors voir sa photo. De cette découverte va naître petit à petit une attirance et une envie de découvrir l'autre.

    Le hazard fait qu'ils vont se retrouver dans la même ville et ils dépassent alors les limites pusiqu'ils se rencontrent en vrai et ils passent à l'action assez rapidement.

    J'ai trouvé que l'histoire démarrait sur les chapeaux de roues ; on est vite plongé dans le vif du sujet. D'ailleurs, je trouve qu'Hanna est assez inconsciente lorsqu'elle se donne pour la première fois à Matt. C'est un des défauts du roman car certaines situations m'ont parues peu plausibles. Où alors, c'est que je suis une âme facilement impressionnable... Après, en contre-partie, on est vite pris par l'histoire et de nombreux rebondissements font surface. Il y a, mine de rien, une bonne construction et on sent petit à petit le suspense qui prend le dessus. J'ai beaucoup aimé ce côté-là de l'histoire. Ce n'est pas seulement une romance bateau où le happy-end est évident.

    En ce qui concerne les personnages, Hanna a un côté naïf qui me dérange. Je ne pouvais pas m'empécher de l'imaginer en fille un peu simplette qui n'a pas de caractère et qui se laisse un peu marcher sur les pieds. Il m'a manqué de la hargne, des colères, des cris ! D'ailleurs, il y a un moment dans le roman où il se passe quelque chose de grave et je m'attendais à ce revirement dans le caractère d'Hanna Et bien l'auteur a fait le choix de ne pas exprimer sa colère. Elle se dérôbe tout simplement et il n'y a pas de confrontation.

    Matt, quant à lui, est un beau salaud, excusez-moi du terme ! Il est arrogant, sûr de lui, autoritaire. Ce qui m'a le plus insupporté est le fait qu'il se coupe court lorsqu'il a tord ou quand il se fait reprendre. Je trouve que c'est justement un manque de courage. Après, le déroulement de l'histoire permet de comprendre en un sens pourquoi il est comme ça. Il n'en reste pas moins qu'il m'a énervée. Et un autre soucis le concernant, j'ai eu beau me forcer, je n'arrivais pas à imaginer un homme de 28 ans. Je voyais plutôt un homme d'une quarantaine d'années. Après, je pense que c'est inhérant à la perception que j'ai des hommes de cet âge peut-être. Je ne sais pas. Pour moi, son comportement n'était pas celui d'un homme d'une trentaine d'années.

    Ce que j'ai le plus apprécié est le mystère qu'il y a autour du livre lui-même. Il s'avère que le pseudo de Matt Sky est M. Pierce, l'auteur du livre. On ne sait pas vraiment qui est la personne derrière ce pseudo et je trouve ça très intriguant. On se demande alors si l'histoire n'est pas réelle. De plus, Hanna et Matt se rencontrent sur Fyctia, un site où l'on publie ses écrits et où des auteurs peuvent se « rencontrer » pour co-écrire. Fyctia est une plateforme qui existe réellement.

    Avant de lire ce livre, j'avais entendu des avis, notamment celui de Elsamakeup (youtubeuse beauté) qui disait que la fin était vriament bien et qu'elle donnait envie de lire la suite. Et c'est vrai que l'épilogue est un petit clifhanger bien sympatique. Par contre, croyez moi sur parole, si vous lisez ce tome-ci, n'allez pas lire le résumé du tome 2 qui spoile l'histoire et gache vraiment l'attrait suscité par la fin du premier tome.

    En résumé, j'ai aimé ce livre même s'il a des défauts. Ça n'est pas une histoire de fous qui révolutionne la littérature, mais il fait passer un bon moment.



    XOXO

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :